FIRST SWISS NUTRITION

Qualité-Sécurité-Efficacité

Catégories

La sécurité

Les scandales liés à l’utilisation de substances dopantes ont fait l’objet de nombreux articles dans les médias. Plusieurs athlètes ont clamé leur innocence en affirmant avoir utilisé des aliments d’appoint et des compléments alimentaires contenant probablement des produits à l’origine du contrôle doping positif. Cette situation a amené le « German Research center of Elite Sport » à Cologne en Allemagne, un laboratoire accrédité par le Comité International Olympique (C.I.O.) à effectuer des analyses d’aliments d’appoint et de compléments alimentaires provenant de différents pays afin de vérifier si ces derniers contenaient des substances illicites susceptibles d’entraîner un contrôle antidopage positif chez un athlète.

Les résultats obtenus sont consternants. Ils démontrent que un complément sur trois en provenance des Etats-Unis d’Amérique est contaminé par des substances interdites par le C.I.O. Plus récemment des analyses ont également été effectuées sur des compléments fabriqués en Europe (Hollande, Belgique, France, Allemagne, Italie) et ont démontrés que 8 à 15 % de ceux-ci étaient contaminés contrairement aux aliments d’appoint et compléments alimentaires fabriqués en Suisse.

La fabrication d’aliments d’appoint nécessite l’utilisation de grand mélangeur de poudre. Ces derniers sont souvent utilisés pour d’autres brassages à base de composés bannis par le C.I.O. Dans la fabrication d’aliments d’appoint, le nettoyage de ces mélangeurs s’effectue par brossage plutôt que par lavage afin d’épargner du temps. Cette situation contribue à la survenue de contamination. Etant donné que nous sommes une firme pharmaceutique, nous appliquons des mesures de nettoyages agrées dans le domaine pharmaceutique pour la fabrication de nos aliments d’appoint et nos compléments alimentaires. Après utilisation, toutes les parties sensibles du mélangeur sont démontées, puis le mélangeur est entièrement dépoussiéré, puis lavé à la vapeur d’eau et enfin désinfecté à l’alcool 94 %. Cette procédure permet d’éviter des contaminations croisées et la présence d’allergènes provenant d’un brassage précédent.

Plus récemment, plusieurs marques phare de compléments alimentaires et plus particulièrement d’aliments d’appoint à base de protéines concentrées, fabriqués aux Etats-Unis d’Amérique, ont fait l’objet de dénonciation émanant de plusieurs sociétés de protection des consommateurs américains, au sujet de leur contenu excessif en métaux lourds (plomb, cadmium, nickel, mercure…).

La présence de métaux lourds est probablement liée aux fournisseurs de matières premières. Dans le but de diminuer les coûts de production, les matières premières proviennent de pays où la main d’œuvre est moins onéreuse et où les contrôles de qualité sont moins exigeants. Cette pratique permet certes aux consommateurs, l’achat de protéines à moindre coût, mais entraîne des risques non négligeables pour la santé.

Les protéines que nous utilisons dans nos aliments d’appoint sont fabriquées en Suisse par un leader de la chaîne de fabrication du lait et produits dérivés du lait, ce qui vous garantit l’absence de métaux lourds et / ou autres contaminants. En savoir plus, cliquez sur les liens suivants :

 

Braun H., Compléments alimentaires- impuretés et  dopage, Swiss Athletic Forum 2011

Le marché des compléments alimentaires pour sportifs